faillite-ou-proposition

Êtes-vous rendu à l’étape où vous devez choisir entre une faillite ou une proposition de consommateur ? Prenez le temps de lire ce qui suit. Avant de vous déclarer en faillite personnelle ou commerciale, commencez par consulter le syndic autorisé en insolvabilité. Ils sont là pour vous aider à déterminer si c’est la solution idéale pour votre situation.

En consultant un syndic, vous découvrirez peut-être que vous avez le choix entre la faillite ou la proposition. Si c’est le cas, voici quelques astuces pour vous aider à déterminer laquelle entre la faillite ou la proposition est la mieux adaptée pour répondre à votre situation.

Faillite ou proposition : Les grandes lignes

Avant de déterminer laquelle de ces solutions est pour vous, il serait bien de connaître chacune d’elles dans leurs grandes lignes.

La faillite personnelle ou commerciale

La faillite personnelle est une solution efficace pour retrouver rapidement un équilibre financier. Il s’agit d’une solution de derniers recours afin d’éliminer un maximum de dettes. Néanmoins, elle n’est pas sans conséquence. La faillite personnelle impacte votre dossier de crédit négativement. Une faillite pourrait vous empêcher de faire des prêts pour de nombreuses années. Elle ne vous évite pas non plus la création de nouvelles dettes.

En ce qui a trait à la faillite commerciale, il s’agit d’une solution légale qui permet de vous libérer de vos dettes par la liquidation des actifs et la fermeture de l’entreprise.

La proposition de consommateur et concordataire

La proposition de consommateur est une avenue très intéressante. Elle vous permet d’éliminer jusqu’à 80 % de vos dettes sans que vous ayez à déclarer faillite. Cette dernière met un point final à l’augmentation de vos dettes. Comment ? En arrêtant les intérêts et en réduisant le paiement mensuel de vos dettes. Vous n’aurez donc plus à subir le harcèlement de vos créanciers ou à craindre la saisie de votre salaire, ou toute autre action judiciaire.

Au niveau commercial, la proposition concordataire est une entente que prend votre syndic de faillite avec vos créanciers. Celle-ci permet à votre entreprise de poursuivre ses activités. Elle vous alloue également le temps nécessaire pour le remboursement de vos dettes.

Faillite ou proposition : Comment déterminer la solution qui me convient ?

Maintenant qu’il est temps de choisir entre la faillite ou la proposition, voici comment vous aider à déterminer la solution idéale pour vous.

La faillite, qui y a droit ?

Ce qui est bon de savoir avec la faillite, c’est que tout individu ou entreprise ayant plus de 1000 $ de dettes et qui est dans l’incapacité de rembourser est éligible à déclarer faillite. Même s’il s’agit d’une solution de dernier recours, il s’agit d’une solution qui est accessible, peu importe votre situation. En revanche, vous auriez avantage à considérer la proposition si vous y êtes admissible.

Et la proposition ?

En ce qui concerne la proposition de consommateur, elle s’adresse principalement aux gens qui désirent faire face à leurs engagements. Surtout s’ils sont en mesure d’assumer une partie des sommes dues. Celle-ci dépend de votre situation et de si vous pouvez vous en sortir sans avoir à déclarer faillite. Si tout ce dont vous avez besoin est une baisse des paiements mensuels et plus de temps, la proposition pourrait être votre solution.

Voici les deux critères essentiels pour bénéficier de la proposition de consommateur :

  • Vous n’êtes plus en mesure d’assumer les paiements mensuels de vos cartes de crédits, de vos frais bancaires ou impôts ;
  • Vous avez une dette entre 1000 $ et 250 000 $ (peut aller jusqu’à 500 000 $ dans le cas d’une proposition conjointe)

La proposition concordataire, pour les entreprises, offre une solution intéressante pour ceux qui désirent éviter la faillite. Elle vous permet de poursuivre vos activités d’entreprise tout en vous libérant de la saisie, de poursuites judiciaires et de paiements aux créanciers. C’est également votre syndic qui négociera le remboursement, en fonction de votre situation, auprès des créanciers.

Faillite ou proposition : La conclusion

Entre la faillite ou la proposition, la proposition est souvent beaucoup plus intéressante, car les impacts négatifs sont moindres. Contrairement à la faillite, la proposition permet également de protéger vos biens et de vous protéger contre le harcèlement de vos créanciers.

Pour avoir plus d’information sur la faillite ou la proposition, n’hésitez pas à demander de l’aide auprès du groupe N.Séguin Inc. Un conseiller en redressement financier expérimenté se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions.