faillite commerciale

Lorsque l’on croule sous les dettes, il est difficile de voir la lumière au bout du tunnel et de considérer autre chose que la faillite commerciale. Et pourtant, il y a des solutions envisageables avant d’entreprendre les démarches nécessaires pour déclarer faillite.

Bien que dans certains cas celle-ci soit inévitable et plus avantageuse, la faillite commerciale signifie que vous perdrez toutes chances de rattraper votre entreprise. Si vous souhaitez continuer vos activités d’entreprise, une autre solution pourrait être la vôtre.

N.Séguin Inc. vous propose ce petit guide sur la faillite commerciale afin de vous aider à choisir la solution qui répondra à vos besoins.

Établissez vos besoins

Avant de vous lancer dans une démarche de faillite commerciale ou toute autre alternative, vous devez penser à vos besoins. Souhaitez-vous poursuivre l’aventure malgré les embûches ou souhaitez-vous régler vos dettes le plus rapidement possible ?

Il y a une solution qui ira en accord avec vos besoins. Il suffit de connaître ceux-ci pour s’engager sur la bonne voie.

Bâtir un plan de redressement financier

Peut-être surestimez-vous le montant de vos dettes ; une entreprise endettée n’est pas nécessairement un signe que vous devez baisser les bras et déclarer faillite !

Est-ce que mon modèle de gestion est efficace ? Peut-être devriez-vous consulter un professionnel afin de vous aider à répondre à la question suivante. Si vos dettes peuvent être réglées par un nouveau modèle de gestion, un plan de redressement financier est votre solution.

Ce plan vous aidera à découvrir les forces et les faiblesses de votre entreprise, à analyser le marché ainsi que votre concurrence et finalement, à redresser votre entreprise à travers l’implantation de mesures de redressement.

Tout n’est pas perdu ! Avant de conclure avec une faillite, assurez-vous d’abord qu’il n’y a aucun moyen de redresser votre entreprise.

Faire une proposition concordataire

Dans les cas où les dettes sont impossibles à régler avec un plan de redressement, il y a toujours la possibilité de se tourner vers une proposition concordataire.

Qu’est-ce qu’une proposition concordataire ? C’est une entente que le syndic prend avec vos créanciers qui vous permet de poursuivre vos activités d’entreprise tout en prolongeant le délai de remboursement. Une proposition concordataire est une bonne alternative à la faillite commerciale, car elle réajuste le montant de vos paiements en fonction des capacités de votre entreprise à s’acquitter de ses obligations.

Cette solution est aussi avantageuse pour vous qu’elle l’est pour vos créanciers, car ceux-ci récolteront un montant plus élevé à ce qu’ils auraient reçu en cas de faillite commerciale.

Finalement, la faillite commerciale

Si vous vous retrouvez dans une situation où la faillite commerciale est votre seule option, rassurez-vous. Elle est parfois la meilleure solution à prendre pour éviter de s’endetter davantage.

La faillite commerciale est un processus légal de cessation des activités d’entreprise qui permet de se libérer de ses dettes en liquidant l’ensemble des actifs.

Voici les étapes d’une faillite :

  1. La rencontre avec le syndic
  2. Remplissage des documents requis pour la faillite

À la suite des deux étapes précédentes, le syndic prend la relève :

  1. Déposition des documents remplis préalablement
  2. Enregistrement de la faillite
  3. Prise de possession de vos biens
  4. Établissement de l’inventaire de vos actifs
  5. Mise en vente de vos actifs
  6. Administration du dossier
  7. Fermeture du dossier
  8. Demande de libération du tribunal

 

Si vous avez d’autres questions au sujet de la faillite commerciale, n’hésitez pas à contacter les conseillers N.Séguin Inc. Un membre de notre équipe se fera un plaisir de vous répondre.