Endettement québécois

Sur l’endettement des Québécois…

 

Saviez-vous que les Québécois font partie des ménages les plus endettés en Amérique du Nord ? Et qu’un Québécois sur trois déclare être inquiet de sa situation financière ? C’est pourtant bel et bien le cas !

Le haut niveau d’endettement des ménages québécois s’explique par deux raisons principales :

  • La faiblesse des taux d’intérêt
  • L’augmentation du prix des biens immobiliers

 

Des chiffres alarmants sur l’endettement des Québécois

 

Les ménages québécois sont de plus en plus endettés, ce qui se confirme dès que l’on jette un œil aux chiffres suivants :

  • Le ratio d’endettement des ménages québécois est de 170% : le taux est similaire à celui des États-Unis avant la crise financière de 2008
  • Les dettes sont passées de 40 000$ en 2000 à 80 000$ en 2015
  • En 6 ans, la dette moyenne des Québécois sans hypothèque est passée de 10 443$ à 18 000$, soit une augmentation de 73%
  • 100 000 ménages québécois ont actuellement une situation financière à risque
  • 46 000 particuliers et entreprises ont déclaré une faillite ou soumis une entente de paiement

Les spécialistes tendent à prévoir une hausse continue du taux d’endettement des Québécois. Or il faut savoir que les ménages québécois deviennent de plus en plus sensibles aux variations de leur salaire et de leur taux d’intérêt, ceci peut également impacter les institutions financières.

 

L’endettement touche tous les âges

 

Les jeunes de moins de 35 ans comme les personnes plus âgées de 65 ans et plus sont tout autant touchés par des problèmes de dettes.

Néanmoins, ce sont les jeunes de moins de 35 ans qui enregistrent la croissance la plus importante au Québec. Ceci s’explique par l’envie d’acheter des actifs comme leur premier bien immobilier, mais le prix de ce bien a considérablement augmenté (sa valeur également).

Les jeunes ont également pu bénéficier de faibles taux d’intérêt les poussant ainsi à investir dans un bien immobilier. Mais ces taux d’intérêt bénéficient également aux personnes de 65 ans et plus qui peuvent ainsi investir dans une résidence secondaire par exemple.

 

Doit-on s’inquiéter ?

 

100 000 ménages québécois sont actuellement considérés comme étant fortement endettés, mais sont-ils inquiets pour autant de leur situation ? Quelques chiffres illustrent cette inquiétude possible face à l’endettement :

  • 39% déclarent avoir de la difficulté à payer les factures de la fin de mois
  • 35% pensent que leurs dettes dépassent leurs actifs
  • 31% pensent que leur situation financière ne s’est pas améliorée au fil des années
  • 46% sont pessimistes face à leur retraite

Notons qu’à la vue de tout cela, il est recommandé de calculer son taux d’endettement régulièrement afin d’obtenir un aperçu de sa situation financière. Soyez au courant : le niveau d’endettement des ménages est perçu comme un facteur de risque économique au Canada.

 

Plusieurs solutions sont possibles si vous faites face à un haut taux d’endettement, telles que la consolidation de vos dettes, la proposition de consommateur et la faillite personnelle.

N’hésitez à discuter de vos problèmes de dettes auprès d’un syndic en insolvabilité et redressement qui sera là pour vous conseiller sur votre situation financière.

[Total: 0   Average: 0/5]